Basic info Taxonomic history Classification Relationships
Morphology Ecology and taphonomy External Literature Search Age range and collections

Megacricetodontini (disused)

Mammalia - Rodentia - Cricetidae

Synonymy list
YearName and author
1971Megacricetodontini Mein and Freudenthal p. 7
1987Megacricetodontini Lindsay

Is something missing? Join the Paleobiology Database and enter the data

RankNameAuthor
kingdomAnimalia()
Triploblastica
Nephrozoa
Deuterostomia
phylumChordataHaeckel 1847
subphylumVertebrata
superclassGnathostomata
Osteichthyes()
Sarcopterygii
subclassDipnotetrapodomorpha(Nelson 2006)
subclassTetrapodomorpha()
Tetrapoda()
Reptiliomorpha
Anthracosauria
Batrachosauria()
Cotylosauria()
Amniota
Synapsida()
Therapsida()
RankNameAuthor
infraorderCynodontia()
Epicynodontia
infraorderEucynodontia
Probainognathia
Mammaliamorpha
Mammaliaformes
classMammalia
subclassTribosphenida()
infraclassEutheria()
Placentalia
EuarchontogliresMurphy et al. 2001
Glires()
orderRodentia
infraorderMyodontaSchaub 1958
superfamilyMuroideaIlliger 1811
familyCricetidaeFischer von Waldheim 1817
subfamilyCricetodontinaeStehlin and Schaub 1951
tribeMegacricetodontini
tribeMegacricetodontini

If no rank is listed, the taxon is considered an unranked clade in modern classifications. Ranks may be repeated or presented in the wrong order because authors working on different parts of the classification may disagree about how to rank taxa.

Diagnosis
ReferenceDiagnosis
P. Mein and M. Freudenthal 1971Taille- très petite à moyenne
Crâne- voir les charactères de la sous-famille
Mandibule- Généralement le corps de la mandibule est incliné lingualement par rapport à la rangée dentaire; cepedant cette inclinaison est moindre que chez Democricetodon; en vue verticale le foramen mentale est visible ou caché; ce foramen est placé assez haut sur le diastème. Le diastème est creux. Les crêtes massétériennes sont fortement développées, la crête inférieur est courbe. En vue laterale la m3 est partiellement (rarement complètement cachée par la branche montante. La point de l'incisive inférieur est presque toujours plus basse que la surface masticatrice (rarement au même niveau). Le foramen mandibulare est plus haut ou plus bas que la surface masticatrice.
Molaires- brachyodont, graciles (la largeur est faible par rapport à la longeur).
Molaires supérieures - Toujours avec trois racines longues (une quatrième racine vestigale peut être présente dans la centre de la M1). L'antérocône de M1 est bifide et n'a jamais d'éperon postérieur. Le paracône de M1 et M2 peut en avoir, mais celui-ci ne se développe jamais en ectolophe continu. Les mésolophes de M1 sont variables. Le postérosinus peut être petit, mais reste présent. La connection entre paracône et protocône est simple, ou double et asymétrique.
Molaires inférieures - Toujours avec deux racines (une troisième racine vestigal peut être présent sous le centre de la m1. La m1 a l'antéroconide simple ou bifide. Les mésolophides de m1 et m2 sont très variables, le mésolophide de m3 n'est que rarement présent. La m3 est très réduite, c'est toujours la dent la plus courte de la rangée dentaire inférieure. La m1 est la dent la plus longue dans la mandibule, et elle a un contour allongé et gracile.
Incisive supérieur-(d'après une crâne écrasé de M. crusafonti provenant d'Oeningen, et conservé dans le Musée Teyler, Haarlem, Pays-Bas, et plusiers crânes de M. gregarius de La Grive-St. Alban) ophistodontes, sans stries.
Incisive inférieur- sans stries sur la face antérieur.
Humérus - sans foramen entépicondylien.
E. H. Lindsay 1987Megacricetodont can be characterized by an m1 with a strongly bilobed anterocone, upper molars that tend to have a single loph joining the paracone and protocone, and m1 that is usually long with a relatively narrow anteroconid.